Mon point de vue sur l'illectronisme

Par Fernando CARVALHO


L'illectronisme est un facteur d'exclusion et de mise en échec

Je partage ici ma vison de l'illectronisme, en termes de causes et conséquences. J'aborde également mon expérience en matière de lutte contre ce facteur d'exclusion qui touche encore 17% de la population française (source : Insee - chiffres 2019).

Qu'est-ce que l'illectronisme ?

Souvent présenté comme la forme numérique de l'illettrisme, l'illectronisme pourrait se définir comme étant “l'incapacité à utiliser de manière autonome les outils numériques, bureautique et Internet “.

 

Transformation digitale, Virage numérique... Si ces deux expressions rappellent le plus souvent la mutation technologique à laquelle sont confrontées les entreprises depuis quelques années, elle concerne également les particuliers. Bien sûr, les conséquences sont différentes selon le statut (entreprise ou particulier), mais les pallier est une nécessité.

Les deux causes principales de l'illectronisme

 1) Des difficultés en fonction de l'âge

  • Les séniors. Une population qui a connu les débuts de la micro-informatique à partir des années 80 et qui ne maîtrise pas les codes actuels du web et des réseaux sociaux
  • Les digital natives. Contre toute attente, si la manipulation de logiciels ou consoles de jeux leur est aisée, certains jeunes - pourtant nés avec ces nouvelles technologies - se trouvent parfois désemparés dès lors que l'utilisation devient moins ludique...
  • Les personnes âgées. Toutefois, et même si le numérique leur est « étranger », l’illectronisme n’aurait qu’un impact relativement faible sur leur quotidien puisqu'elles sont peu, voire pas concernées par les démarches en ligne, dans la mesure où elles sont souvent accompagnées ou assistées par un membre de la famille, un aidant extérieur...

2) Des freins, liés au virage numérique

  • Le coût de l'abonnement Internet : Avec une moyenne supérieure à 300€ par an, un abonnement Internet peut rapidement grever le budget d'un foyer...;
  • Le prix de l'ordinateur : Il est difficile de trouver un poste pour moins de 400€. Bien sûr il reste la possibilité de l'achat d'occasion mais dans ce cas l'obsolescence de l'ordinateur suit de près son acquisition...;
  • La complexité de l'outil : Choisir le bon ordinateur est souvent un casse-tête. Les caractéristiques - microprocesseur, carte graphique ou la capacité de stockage, pour ne citer que celles-là - ne sont pas toujours très explicites... ;
  • Des raisons qui ne sont pas toujours objectives : Cette "complexité" fait naître certains a priori ; "les outils numériques, souvent perçus comme des supports ésotériques, sont réservés à une élite"...!

Conséquence : l'illectronisme est un facteur d'exclusion

Internet occupe une place de plus en plus importante dans notre quotidien : courses en ligne, achat des dernières chaussures qui vous ont fait craquer, vacances au soleil... mais ces quelques exemples dépendent du choix de l'internaute car il n'a aucune obligation de réaliser ces achats "en ligne" ; il pourrait tout à fait rendre visite à son commerçant préféré...!

 

En revanche, demander une prestation auprès de la CAF, déclarer ses revenus, s'inscrire auprès de pôle emploi... c'est FORCEMENT sur le site concerné. Si certaines démarches peuvent encore s'effectuer sur le papier - et seulement sous certaines conditions - à très court terme, le numérique sera la seule possibilité d'accès à ces services ; un passage obligé.

 

L'illectronisme conduit alors à une exclusion numérique ; cette dernière est à l'origine d'au moins 3 inégalités :

  • Sociale ; je n'ai pas les mêmes chances - face à une situation de recherche d'emploi par exemple - car je ne peux pas mettre mes compétences en avant sur ce média ;
  • Économique ; la compétence numérique est devenue indispensable pour travailler. Trouver un emploi sans maîtriser les outils numériques, est devenu pratiquement impossible ;
  • Culturelle ; je ne dispose pas du même accès à l'information...

Mon expérience avec le Conseil Départemental des Yvelines, en matière de lutte contre l'illectronisme

1) Un partenariat construit sur une ambition et des valeurs communes aux deux acteurs

  • le Territoire d'Action Départementale Terres d’Yvelines (à l’époque Centre Yvelines)
  • et Crayons & Claviers, (entreprise que j'avais créée 3 mois auparavant) dont l’objet était de « faciliter le virage numérique » des professionnels et des particuliers.

2) Une synergie constructive

Un projet porté par le Département : créer des ateliers numériques afin d'accompagner les personnes en recherche d’emploi et en situation d’illectronisme, sur 3 communes : Maule, Freneuse et Méré 

 

Un engagement « entrepreneurial », de la part de Crayons & Claviers, vis-à-vis des particuliers afin d'accompagner les personnes désireuses d’accéder à une autonomie numérique (ordinateur, applications, Internet…) par la mise en place d'ateliers numériques. Au programme :

  • appropriation de l'outil informatique (ordinateur, système d'exploitation Windows)
  • utilisation des outils bureautiques (traitement de texte, tableur, mail...)
  • familiarisation des services E-administration (Pôle Emploi, Impôts, Caisse d'Allocations Familiales, Assurance Maladie...)

3) Un retour d'expérience positif

De par l'action du département, ce sont près de 90 personnes qui ont participé gratuitement aux ateliers numériques, sur ces trois communes. Organisation d'un atelier :

  • un groupe de 6 participants
  • pendant 6 demi-journées
  • à raison d'une demi-journée par semaine

Au terme de chaque atelier, tous les participants mettaient en avant 3 points :

  • une nouvelle compréhension de l'outil informatique qui leur facilitait son utilisation
  • l'acquisition d'une autonomie qui leur faisait défaut jusqu'alors
  • le souhait de poursuivre l'expérience afin d'aller plus loin dans l'utilisation des outils numériques... 

4) La communication du Conseil Départemental des Yvelines

Le Département agit

contre l'illectronisme

Combattre

l'illettrisme numérique

Le Département propose

des ateliers numériques pour tous




Aujourd'hui, j'essaie - à mon niveau et dans le cadre de ma micro-entreprise - de poursuivre cette action, par un accompagnement numérique auprès des particuliers et des travailleurs indépendants...

Écrire commentaire

Commentaires: 0